Un substrat pour rempoter ses dionées

    Il existe dans le commerce des mélanges spéciaux pour plantes carnivores. Ceux-ci sont souvent coûteux et certains ne sont pas du tout adaptés à la culture des dionées (présence de calcaire, d'engrais, ....).
Ce n'est que du marketing car toutes les plantes carnivores n'ont pas les mêmes exigences en ce qui concerne la composition du sol.
Il vaut mieux ne pas acheter ces sachets et faire soi même son mélange. Ça vous coûtera beaucoup moins cher et au moins vous n'aurez pas de surprise après rempotage.


Tourbe blonde de sphaigne 
Le substrat de base qui est le plus utilisé et le mieux adapté à la culture de la dionée est la tourbe blonde de sphaigne.
Attention la tourbe blonde et la tourbe brune sont deux substrats différents. 

La tourbe est déjà un mélange, ce n'est pas un substrat pure et homogène. Elle est issue de la dégradation lente de sphaigne et d'autres matières organiques qui s'est faite dans un milieu saturé presque en permanence en eau. Dans cet environnement anoxique, la dégradation de la matière se fait très lentement. Le tourbe est pauvre en éléments minéraux et est acide. De plus, elle peut absorber de très grands volumes d'eau. Elle constitue donc un substrat parfaitement approprié aux dionées.

 
Généralement, en Belgique, la tourbe est vendue dans de gros sacs de couleur jaune







Cette espèce a évolué dans un milieu pauvre en nutriment, ce qui a sans doute participé au développement de la fonction insectivore. L'azote est l'élément qui est principalement absorbé lors de la capture des insectes.
 
Un terreau riche l'a tuerait en quelques jours (pour des raisons physico-chimiques principalement).









En général, on mélange 2/3 de tourbe avec 1/3 d'un agent drainant. Ce dernier facilite la circulation des gaz et de l'eau dans le sol.
 
100% de tourbe ou de sphaigne donnent aussi de bons résultats.
L'agent drainant est utilisé uniquement pour ses propriétés physiques!
Il faut donc éviter les matériaux qui amèneraient des éléments nuisibles comme par exemple les sables qui contiennent des coquilles broyées (= aragonite, augmente le pH lors de sa dissolution) ou les billes d'argile qui pourraient contenir des éléments minéraux en excès.    
 
Sphaigne vivante

 
La perlite est une roche silicieuse très légère (elle ressemble fort à de la frigolite).
Comme agent drainant, on peut utiliser du sable non calcaire, de la perlite ou encore de la vermiculite. 

J'utilise actuellement la perlite, elle est beaucoup plus difficile à trouver que le sable mais au moins, il n'y pas de risque d'y trouver des débris de calcaire.


Le double problème du Calcaire :
CaCO3 <--> Ca2+ + C03--
Le calcaire peut provenir soit de l'agent drainant, soit de l'eau.

--> Les ions CO3-- apportés vont faire monter le pH en réagissant avec les ions H+ du sol.
Le pH est proportionnel au logarithme de la concentration en ions H+ du sol.
pH=-log[H+]
Donc le sol sera moins acide; ce qui va augmenter la vitesse de dégradation de la tourbe et qui peut entraîner un pourrissement des racines de nos dionées.

--> Le calcaire libère des ions calcium : Ca2+
Les Ca++ en excès, en se liant à d’autres éléments du sol, entraînent une agglomération de différents constituants chimiques, par ailleurs indispensables à la vie des plantes.
Mais, comme dans beaucoup de choses, l’excès est l’ennemi du bien. Un taux trop élevé de calcaire peut avoir comme conséquence une rétention trop importante de certains éléments, qui ne sont alors plus disponibles pour les plantes.
Un manque en Fer risque par exemple d'engendrer une chlorose des feuilles.


 
On place la tourbe dans un contenant, ensuite on casse les mottes à la main
 
On ajoute environ 1/3 de perlite/sable
 
On mélange le tout et on ajoute de l'eau.

Et voila un bon mélange pour rempoter ses dionées!