Contrairement à certaines idées reçues, il est tout à fait possible de créer un terrarium pour ses dionées.
Cependant, il ne faut pas mélanger différents genres carnivores ayant des conditions de culture complètement différentes. Un terrarium pour Nepenthès ne correspond pas du tout aux dionées.

Il ne faut pas oublier que la dionée est une plante nécessitant une période de repos (difficile à simuler en terrarium).
Le terrarium sera donc plus adapté aux boutures, semis d'un an et aux jeunes divisions.
On peut aussi y cultiver des plants adultes pendant 8mois et ensuite les sortir 4mois à l'extérieur pour ensuite ensuite recommencer un cycle.

Les conditions de culture
                


1. Le contenant et les matériaux nécessaires.

Voici la liste de ce que vous aurez besoin pour construire votre terrarium :
- Un aquarium ou une cuve nue (plus économique).
- Un substrat approprié.
- Des billes d'argile.
- Une feuille de géotextile.
- Un tuyau en plastique.
- L'éclairage.


2. La construction.
a) Bien laver les billes d'argiles et les placer ensuite au fond du terrarium. Une couche de 5-6cm suffit.
Les billes d'argiles vont simuler la nappe phréatique, celles-ci laissent de nombreux vides qui pourront être occupés par l'eau et ainsi former une réserve. Grâce à cette couche, la tourbe ne trempera pas dans l'eau. L'eau y montera par capillarité.

b) Installer dans un coin le tuyau qui servira à alimenter en eau non calcaire la réserve.

c) Découper la feuille de géotextile et la déposer sur les billes d'argile. Elle permet de séparer la couche de billes du substrat
Il est important que ces deux couches ne se mélangent pas.

c) Déposer le substrat qui aura été préalablement humidifié.

d) Planter les dionées

Je surface ensuite à l'aide de sphaigne vivante. Outre l'esthétique, la sphaigne permet de maintenir un pH acide en surface et réduit ainsi les risques d'attaques fongiques.

La vitre doit être surélevée pour permettre à l'air de rentrer et pour diminuer l'hygrométrie. Les dionées n'ont pas besoin d'un air saturé en eau, ce ne sont pas des plantes tropicales.
Il faut donc exclure l'installation d'appareillage augmentant l'hygrométrie comme les brumisateurs!


3
. L'éclairage.
     La dionée a besoin de beaucoup de lumière pendant sa période de croissance. Si celle-ci manque de lumière, elle va s'étioler pour augmenter sa surface de collecte d'énergie.

     Il faudra donc investir soit dans un éclairage puissant si les plantes se trouvent à une distance supérieur à 50cm de la source lumineuse (dans ce cas les envirolites et les kits turbo-néons 2x55Watts sont intéressants). Pour une installation plus petite où les plantes se situent à une distance inférieur à 20cm de la source lumineuse, les néons et certaines ampoules économiques s'avèrent être la solution la plus économique et la plus adaptée.
Il existe de nombreux néons sur le marché, certains ne conviennent pas, voir article sur l'éclairage artificiel.
     Un réflecteur permet d'augmenter de 100% l'énergie envoyée vers les plantes.

N.B. : Il est préférable de ne pas installer son terrarium en face d'une fenêtre, les températures en été peuvent être très élevées, ce qui pourrait être fatale pour les plantes.


Quelques photos

            
 
      
     








  Un terrarium pour dionées